Jeudi 17 novembre

19h15: accueil du public

20h00 :

Oyann borgnetuverture officielle du Festival du Film de Montagne et d’Exploration par Yann Borgnet, alpiniste et administrateur de Mountain Wilderness, qui nous fait l’honneur d’être le président du jury de cette 6ème édition.

 

 

 

 

20h15: Horace Benedict de Saussure

Un film d’Hervé Pernot (durée 52 mn), suivi d’un échange entre le public et Hervé Pernot.Saussure 15

Horace-Bénédict de Saussure, citoyen de Genève, savant du siècle des Lumières, est un des principaux artisans de la conquête du Mont-Blanc.

Sa passion pour cette montagne occupe une grande partie de sa vie, surtout entre 1760, quand, à l’âge de 20 ans, il découvre la vallée de Chamonix, et, 27 ans plus tard, en 1787, quand il gravit victorieusement le toit de l’Europe occidentale.

En sa compagnie,  nous faisons des rencontres, d’abord des paysages, ceux des Alpes, pendant le petit âge glaciaire, et, ensuite des personnages : les Chamoniards, cristalliers, chasseurs de chamois comme Jean-Michel Cachat ou Jacques Balmat qui deviendront les premiers guides des premiers alpinistes.

Hélico Grand Plateau4
L’histoire de Saussure, sa passion nous replongent dans le XVIIIe siècle où la foi en la raison côtoie les superstitions, où le domaine des neiges éternelles apparaît comme un lieu chargé de terribles malédictions et un univers à explorer, susceptible d’étendre le champ des connaissances humaines.

 

Voir la bande annonce !

 

 

 

21h25 : Sommet(s) pour le climat

Un film de Bruno Cédat (durée 23 mn), suivi d’un échange entre le public et Emilie Gully (membre du collectif Sommet(s) pour le climat, alpiniste et ingénieure environnementale)sommet logo

La montagne subit de plein fouet ces bouleversements climatiques (recul des glaciers, érosion, baisse de l’enneigement, …), avec des conséquences sur ses paysages, son économie, sa biodiversité… Les « montagnards » sont aux premières loges de ces évolutions, qui affectent directement leur espace de pratique. Or l’alpinisme porte des valeurs qui changeraient le positionnement de la France si elles étaient appliquées dans les prises de décision nationales pour le climat : courage, engagement, esprit d’équipe et de solidarité dans la cordée, endurance, exigence de lucidité dans l’itinéraire et l’évaluation des risques, un certain sens de l’abnégation, de la sobriété, et une certaine humilité face à la nature, une capacité à se projeter à long terme, à des heures d’effort.

IMG_6163

C’est lors d’un cheminement entre terre et ciel, en haute montagne, que ce projet est né : mobiliser le monde des alpinistes pour interpeller les décideurs français sur leurs responsabilités dans la lutte contre les bouleversements climatiques, pour témoigner des évolutions lourdes qui nous touchent sournoisement et bouleversent irrémédiablement notre cadre de vie, et au-delà des contingences, prendre de la hauteur pour rappeler aux citoyens et aux décideurs les enjeux et les opportunités d’une action nationale pour le climat.

Voir la bande-annonce !

 

Émilie Gully est passionnée de montagne depuis toujours, une passion qui se transmet de mère en fille. Amatrice autant de beau rocher, que de bonne neige et sans oublier un intérêt vif pour la flore et la faune, elle s’engage sans hésiter dans le projet de Sommet(s) pour le Climat pour porter aussi haut que possible son message plein d’espoir.
Au sein du collectif, Émilie se pose en trait d’union entre l’alpinisme et la prise de son et d’images.

 

21h25 : Pause (20 mn)

 

22h20 : Guides & Cie

Un film de Gilles Chappaz, (durée 72 mn), suivi d’un échange entre le public et Gilles Chappaz.guide et cie

La Compagnie des Guides de Chamonix Mont-Blanc, créée en 1821, est la plus ancienne compagnie des guides au monde: 193 ans d’âge! Elle est également la plus importante par le nombre de ses membres: plus de 250 guides et accompagnateurs en font partie aujourd’hui.
Forte de son passé et sa structure ancestrale, cette collectivité hétéroclite – dans le sens où chaque guide est à part- fonde son quotidien sur deux piliers indéboulonnables: le tour de rôle pour la distribution du travail et la caisse de secours pour l’aide aux victimes du métier. Un fonctionnement unique!
Qui sont ces femmes et ces hommes qui font ainsi allégeance à leur passion pour la montagne? Quelles sont leurs valeurs et leurs convictions? Comment vivent-ils les risques du métier? Comment inscrivent-ils leur action dans le respect des traditions et l’adaptation à l’évolution des comportements? Bref, qu’est-ce que « faire le guide » en 2014 et qu’est-ce qui fait la beauté de ce métier?

CHAMONIX, AOUT 2012.
Telles sont quelques unes des questions auxquelles « Guides&Cie » tente de répondre en donnant la parole aux guides et accompagnateurs eux-mêmes.
Témoignages touchants à l’appui, le film immerge le spectateur au coeur d’un communauté professionnelle tout à fait singulière et en brosse un chaleureux portrait. Un document sensible servi par de spectaculaires et superbes images!

Voir la bande-annonce !

 

 

23h45 : Métronomic

Un film de Vladimir Cellier, (durée 15 mn).Metronomic 2 Damien Deschamps-r

Automne 2013, Gorges du Verdon :
Antoine Moineville réunit pendant une semaine la troupe de cascadeurs « Les Flying Frenchies », les danseurs aériens de la compagnie « 9.81 » ainsi que les musiciens du groupe « Radio Monkey ». Fort de ce laboratoire humain, sportif et artistique, l’objectif de ce projet est de créer des tableaux visuels et sonores, laissant une large part à l’expérimentation et à l’improvisation.

Aminiature1 cette occasion, les musiciens de Radio Monkey, pourtant peu familiers avec le vide, sont plongés dans des situations extrêmes imaginées par l’équipe des Flying Frenchies… A la croisée des chemins entre le reportage, le clip musical et l’art vidéo, le film met en scène ces expérimentations de façon poétique et contemplative.

Voir la bande-annonce !

 

Minuit: Fin de la soirée

%d blogueurs aiment cette page :